Accés rapides : Accessibilité | Accueil | Contenu | Plan du site | Contact
Logo de l'AI
Assurance-invalidité fédérale
Eidgenössische Invalidenversicherung

Quelles nouveautés nous apporte la 5e révision de l’AI ?

La 5e révision de l'AI apporte un assainissement structurel aux effets durables en recentrant l'assurance-invalidité sur sa fonction première : (ré)insérer les personnes atteintes dans leur santé, dans le monde du travail. Elle constitue en même temps un pas essentiel vers une garantie des prestations de l'AI en posant, par une correction structurelle, les bases qui permettront d'assainir les finances d'une assurance sociale surendettée.

Grâce à la 5e révision, des sommes considérables seront investies pour améliorer la réadaptation. Cet investissement est payant au bout du compte : un taux de réadaptation plus élevé, joint à des mesures d'économie socialement acceptables, allègeront les dépenses et le déficit de l'AI. Une meilleure insertion dans le monde du travail ne signifie pas seulement le maintien d'emplois pour des personnes aux capacités limitées pour des raisons de santé ; elle agit également contre l'exclusion sociale des personnes atteintes dans leur santé qui va souvent de pair avec la sortie de la vie active.

La dette de l'AI envers le Fonds AVS dépasse déjà 9,3 milliards de francs et elle augmente de 4 à 5 millions chaque jour. Cet accroissement constant de la dette menace d'épuiser la fortune dont l'AVS a besoin pour garantir ses rentes. Un assainissement de l'AI ne s'impose donc pas seulement pour continuer de protéger la population contre les conséquences de l'invalidité ou en cas d'incapacité de travail pour des raisons de santé ; la 5e révision de l'AI sert aussi à préserver l'AVS.